Adjoint technique territorial principal de 2e classe des établissements d'enseignement

info
Filière: 
TECHNIQUE
Grade: 
Adjoint technique principal de 2e classe des établissements d'enseignement
Catégorie: 
C
Cadre emploi: 
Adjoint technique des établissements d'enseignement
Accessible via :
Concours
Voies d'accès concours :
Externe: 
x
Interne: 
x
3e concours: 
x
Voies d'accès examen :
Promotion Interne: 
Avancement grade: 

Regroupement d'article liés

Annales

Condition d’accès:

Concours externe: 

Concours externe ouvert aux titulaires d’un titre ou d’un diplôme à finalité professionnelle classé au moins au niveau V (C.A.P, B.E.P., …) de la nomenclature du répertoire national des certifications professionnelles ou d’une qualification reconnue comme équivalente, obtenus dans la spécialité au titre de laquelle le candidat concourt.

Spécialités :
- agencement et revêtement
- équipement bureautiques et audiovisuels
- espaces verts et installations sportives
- installations électriques, sanitaires et thermiques
- lingerie
- magasinage des ateliers
- restauration

Concours interne: 

Concours interne ouvert aux fonctionnaires ou agents non titulaires de la fonction publique de l’État, de la fonction publique territoriale ou de la fonction publique hospitalière, ou agents en fonction dans une organisation internationale. Les candidats doivent justifier, au 1er janvier de l’année du concours, d’une année au moins de services publics effectifs et être en activité le jour de la clôture des inscriptions.

3ème concours: 

Le troisième concours est ouvert aux candidats justifiant, pendant une durée de quatre années, d'une ou de plusieurs activités professionnelles, quelle qu'en soit la nature, d'un ou de plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d'une association. La durée de ces activités ou mandats ne peut être prise en compte que si les intéressés n'avaient pas, lorsqu'ils les exerçaient, la qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d'agent public. Toutefois, cette règle ne fait pas obstacle à ce que les activités syndicales des candidats soumis à l'article 23 bis de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires soient prises en compte pour l'accès à ces concours. La durée du contrat d'apprentissage et celle du contrat de professionnalisation sont décomptées dans le calcul de la durée d'activité professionnelle exigée. Les périodes au cours desquelles l'exercice d'une ou plusieurs activités ou d'un ou plusieurs mandats aura été simultané ne sont prises en compte qu'à un seul titre.