La fonction publique

Il existe en France trois branches de la fonction publique : la fonction publique d’État, la fonction publique territoriale et la fonction publique hospitalière. Elles relèvent d'un statut général commun fixant les droits et les obligations des fonctionnaires et les grands principes de la carrière.

Les 3 fonctions publiques en France

La fonction publique d'État

Les emplois de la fonction publique d'État (3 500 000 agents) se répartissent entre les administrations centrales de l'État (services centraux des ministères) et les services déconcentrés (préfectures, rectorats, directions départementales. . .).
Exemples : enseignants, policiers, personnel des préfectures. . .

La fonction publique hospitalière

La fonction publique hospitalière (810 000 agents) regroupe, à l'exception du personnel médical (médecins, biologistes, pharmaciens et orthodontistes), l'ensemble des emplois principalement au sein des établissements d'hospitalisation publics.

La fonction publique territoriale

La création de la fonction publique territoriale en 1984 a suivi les lois de transfert de compétences de 1983 confiant aux collectivités territoriales la responsabilité de services d'intérêts locaux. La fonction publique territoriale (1 689 000 agents), en proportion croissante, représente 8 % de la population active et 28 % de la fonction publique.

60 000 collectivités territoriales (communes, départements et régions) et établissements publics (Communautés Urbaines, Communautés de communes, Syndicats intercommunaux, centres communaux d’action sociale. . .) regroupent les emplois de la fonction publique territoriale.

La fonction publique territoriale, c’est près de 270 métiers répartis en 9 filières (administrative, technique, culturelle, enseignement artistique, sportive, médico-sociale, animation, police municipale et sapeurs-pompiers) qui reflètent la diversité des domaines d'intervention des collectivités locales qui tendent à s’accroître.

La mobilité peut s’exercer soit vers la fonction publique d’État ou hospitalière par le biais du détachement, soit parmi les collectivités ou établissements publics territoriaux répartis sur le territoire national par voie de mutation.