Dates du concours: Adjoint territorial d'animation principal de 2ème classe

Adjoint territorial d'animation principal de 2ème classe - 2019
Période de retrait des dossiers du 02/10/2018 au  07/11/2018
Date limite de dépôt des dossiers : 15/11/2018
Début des épreuves à compter du : 26/03/2019
Type concours:
Externe : Ce concours est accessible par voie externe
Interne : Ce concours est accessible par voie interne
3ème concours : Ce concours est accessible par troisième concours
Avis de concours
Téléchargez l'avis du concours Avis d'ouverture du concours Adjoint territorial d'animation principal de 2ème classe
Organisation :
Centre Organisateur :Centre de gestion de la Savoie
Informations complémentaires

Inscriptions sur le site du cdg73 :

www.cdg73.com


Informations sur ce concours

Adjoint territorial d'animation principal de 2ème classe
Organisateurs : Centre de gestion de la Savoie
Catégorie : C
Filière : Animation
  • Conditions d'accès
  • Le concours interne est ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l’année du concours, d’une année au moins de services publics effectifs et être en activité le jour de la clôture des inscriptions.

    Le concours externe est ouvert aux titulaires d’un titre ou diplôme professionnel, délivré au nom de l’État et inscrit au répertoire national des certifications professionnelles, classé au moins au niveau V, délivré dans les domaines correspondant aux missions confiées aux membres du cadre d’emplois, telles que définies ci-dessus, ou d’une qualification reconnue comme équivalente dans les conditions fixées par le décret du 13 février 2007 relatif aux équivalences de diplômes requises pour se présenter aux concours d’accès aux corps et cadres d’emplois de la fonction publique ou d’une qualification reconnue comme équivalente. Les mères et pères de 3 enfants et plus sont dispensés de conditions de diplôme. Les sportifs de haut niveau sont dispensés de conditions de diplôme, sous réserve de figurer sur une liste publiée l’année du concours par arrêté du ministre de la jeunesse et des sports.

    Conditions en vigueur lors des inscriptions à la session actuellement ouverte :
    Le 3e concours est ouvert aux candidats justifiant, au 1er janvier de l’année au titre de laquelle il est ouvert, de l’exercice, pendant une durée de quatre ans au moins, d’une ou de plusieurs activités professionnelles, d’un ou de plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou de plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d’une association. Est considérée comme responsable d'une association toute personne chargée de la direction ou de l'administration à un titre quelconque d'une association régie par la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d'association ou par la loi locale en vigueur dans les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. Les activités professionnelles prises en compte au titre de ce concours doivent correspondre à la réalisation d’actions d’animation, éducatives, de développement local ou de médiation sociale. Toutefois, la durée de ces activités ne pourra être prise en compte que si le candidat n’avait pas, lorsqu’il les exerçait, la qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d’agent public (article 36 de la loi 84-53 du 26 janvier 1984). Cette règle ne fait pas obstacle à ce que les activités syndicales des candidats soumis à l’article 23 bis de la loi n° 83-634 soient prises en compte pour l’accès à ces concours..

    Nouvelles conditions en vigueur depuis la publication au JO le 28 janvier 2017 de la loi n° 2017-86 relative à l'égalité et à la citoyenneté:
    Le troisième concours est désormais ouvert aux candidats justifiant de l'exercice, pendant une durée de quatre années, d'une ou de plusieurs activités professionnelles, quelle qu'en soit la nature, d'un ou de plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d'une association. La durée de ces activités ou mandats ne peut être prise en compte que si les intéressés n'avaient pas, lorsqu'ils les exerçaient, la qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d'agent public. Toutefois, cette règle ne fait pas obstacle à ce que les activités syndicales des candidats soumis à l'article 23 bis de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires soient prises en compte pour l'accès à ces concours. La durée du contrat d'apprentissage et celle du contrat de professionnalisation sont décomptées dans le calcul de la durée d'activité professionnelle exigée.
Brochure de presentation téléchargez la fiche décrivant ce métier